Seastrong Diver Gyre Automatic: Alpina s’engage pour les océans

Communiqué de presse

Seastrong Diver Gyre Automatic: Alpina s’engage pour les océans

Depuis près de 140 ans, la manufacture horlogère suisse Alpina est intimement liée à la nature, aux grands espaces et à leur exploration respectueuse. En 2020, la Maison dévoile sa nouvelle ligne Seastrong Diver Gyre Automatic, digne héritière de cet engagement, réalisée à partir de déchets plastiques.

Innovation technologique, bienfacture et manifeste écologique sont les forces motrices des cinq modèles lancés en soutien à la Journée Mondiale de l’Océan, qui aura lieu le 8 juin prochain. A cette occasion, la marque horlogère va encore plus loin en annonçant son partenariat avec la start-up Gyre Watch - responsable de fournir les matériaux recyclés - ainsi qu’avec Surfrider Foundation Europe, ONG devenue une référence dans le combat pour la protection de l'océan et de ses usagers.

Un boîtier composite à base de filets marins

Si l’humanité est prise dans un tourbillon climatique que l’on peine à ralentir, il en va de même pour nos déchets plastiques : entre 8 et 10 millions de tonnes de déchets sont déversés chaque année dans les océans. Où vont-ils ? Principalement dans des gyres océaniques : de vastes tourbillons répartis à la surface du globe, formés par différents courants maritimes. Ensemble, ils brassent nos déchets plastiques, les propulsant sur d’immenses surfaces et jusqu’aux abysses.
 

Apina Seastrong Diver Gyre Automatic

Alpina convertit aujourd’hui la puissance de ces gyres en une nouvelle ligne résolument engagée au sein de la collection Seastrong. Son nom : Seastrong Diver Gyre Automatic. Cette dernière possède, pour la première fois dans l’histoire de la Maison, un boîtier composé à 70% de débris plastiques issus de filets de pêche collectés dans l’Océan Indien. Pour garantir sa résistance, il est renforcé de 30% de fibre de verre.

Cette ligne ainsi que son nom puisent leur inspiration de la rencontre entre Alpina et le journaliste horloger Bernard Werk, aux Pays-Bas, il y a trois ans à présent. Personnellement impliqué dans la préservation des océans, ce dernier a créé le concept ainsi que l’appellation « GYRE », en référence à ces courants océaniques circulaires géants - et consistant en la réutilisation des filets de pêche « fantômes » provenant de l’Océan Indien. Dans la perspective de protéger un environnement cher à la Maison ainsi qu’à Bernard Werk et Jorrit Niels, fondateurs du concept GYRE - et laisser une empreinte à caractère durable - la ligne Seastrong Diver Gyre Automatic est le début d’une collaboration à long terme entre Gyre Watch et Alpina.
 

Apina Seastrong Diver Gyre Automatic

C’est également la première fois que cet alliage éco-responsable est conforme au règlement européen REACH (Registration, Evaluation, Authorisation and Restriction of Chemicals). Son but est de maîtriser l’usage des substances chimiques pour mieux protéger la santé, l’environnement, tout en favorisant un haut degré d’innovation – des objectifs parfaitement exprimés par la nouvelle ligne Seastrong Diver Gyre Automatic.

Une composition aux couleurs de l’océan

La ligne Seastrong Diver Gyre Automatic comporte dès aujourd’hui cinq déclinaisons : trois modèles masculins (44 mm) et deux modèles féminins (36 mm). Ils se partagent trois finitions de cadrans évoquant les reflets marins, en dégradé de bleus, turquoise ou de nacre teintée, survolés d’aiguilles luminescentes. L’aiguille des secondes est terminée du célèbre triangle, logo d’Alpina, également repris comme index des 12h.

L’ensemble est habillé de trois bracelets de type NATO bi-tons, réalisés à partir de bouteilles en plastique recyclées. En complément, Alpina offre à chaque modèle masculin un bracelet en cuir végétal noir, composé de déchets de pommes recyclés.
 

Apina Seastrong Diver Gyre Automatic

Chaque modèle est animé par le mouvement automatique AL-525 à trois aiguilles et date, prenant place dans un boîtier composite noir (70% de PA6, 30% de fibre de verre), doté d’une lunette unidirectionnelle qui rappelle l’ascendance nautique de la collection Seastrong. Chaque pièce est d’ailleurs certifiée étanche à 300 m.

Une série limitée engagée

Ces garde-temps seront réalisés en séries strictement limitées de 1’883 pièces chacun, en référence à l’année de création d’Alpina. Ils seront offerts au sein d’un coffret exclusif lui aussi éco-responsable : une contre-boîte en papier FSC Mixte abritant un écrin entièrement fabriqué en plastique recyclé (ABS) dont le garnissage est constitué de bouteilles en plastique recyclées (rPET). Enfin, ce coffret est complété d’un dépliant unique (garantie et certificat d’authenticité) imprimé sur du papier FSC Recyclé.
 

Apina Seastrong Diver Gyre Automatic

Pour réduire encore son empreinte écologique, Alpina a également fait le choix d’un mode d’emploi dématérialisé, accessible par un QR code. Ce dernier dirigera les acquéreurs vers un site dédié qui leur détaillera le concept de leur montre, ses matériaux et sa notice d’emploi et d’entretien.

Une implication pour une cause mondiale

La ligne Seastrong Diver Gyre Automatic est enfin un manifeste écologique : Alpina a décidé de lancer ces cinq nouveaux modèles en soutien à la Journée Mondiale de l’Océan (sous l’égide des Nations Unies), qui aura lieu le 8 juin prochain. L’objectif est d’attirer l’attention de la communauté internationale sur cet événement qui fédère toutes les initiatives visant à dépolluer et protéger durablement nos océans.
 

Apina Seastrong Diver Gyre Automatic

Fondée par un collectif d’alpinistes en 1883, Alpina est depuis près de 140 ans intimement liée à la nature, aux grands espaces et à leur exploration respectueuse. La ligne Seastrong Diver Gyre Automatic est la digne héritière de cet engagement.

Un soutien pour Surfrider Foundation Europe

A l’occasion du lancement de ces nouveautés, Alpina a choisi de soutenir Surfrider Foundation Europe. Créée en 1990 en France (Biarritz) par un groupe de surfeurs désireux de défendre leur terrain de jeu, celle-ci a dans son ADN la mobilisation citoyenne en faveur de la protection de l’océan et du littoral. En totale adéquation avec ces valeurs de partage et de respect entre l’humain et la nature, la Maison est aujourd’hui partenaire de cette organisation non gouvernementale internationale et environnementale à but non-lucratif, reconnue pour son combat mené au quotidien par près de 2000 bénévoles dans 12 pays européens.
 

Gyre Watch

Gyre Watch a été fondée aux Pays-Bas, en 2017, dans le but de produire une montre en plastique recyclé issu des océans. Après deux ans et demi, ils ont trouvé une solution en utilisant des filets de pêche « fantômes » recyclés, issus de l'océan Indien. Les pêcheurs locaux ramassent les filets de pêche de la mer, et les livrent au recycleur. Pour cela, ils reçoivent une redevance, ce qui signifie que Gyre contribue également à l'économie locale. Les filets sont ensuite nettoyés et transformés en pastilles pour le boîtier de la montre.